Camps et Lodges – Notes Qualité

Pour profiter au mieux d'un safari ou de la découverte, même partielle, d'un nouveau pays comme la Namibie ou le Kenya, il est indispensable de mixer les différents types d’hébergement. Il faut en effet varier les plaisirs et bénéficier d’approches différentes, et alterner par exemple un accueil en lodge, pour apprécier le confort et une détente maximale,  avec des moments de camping pour être plus proche de la nature. Et votre rêve devient alors réalité…

Nous avions choisi d'être totalement autonomes en louant un véhicule 4x4 équipé camping.

Ces pick-up équipés de tente sur le toit sont très fréquents dans cette région et tout à fait adaptés.

Ils disposent de nombreux rangements : "coin cuisine", petit frigo sur rail. On peut s'arrêter facilement à l'ombre le midi et déployer sa tente sur le toit en quelques minutes pour le soir.

notre vehicule

 

Notre souhait était donc :

- de réserver des nuits dans différents campings, permettant d'accéder à l'électricité, l'eau, les toilettes, douches, voire piscine tout en réduisant le coût global du voyage et rester proche de la nature

- de réserver quelques nuits en lodges pour se ressourcer ...

Nous avons donc décidé de dormir la 1ère et la dernière nuit en Lodge, ainsi que les 2 nuités à Swakupmund. Le reste s'est effectué en camping.

Conseil : Un point qui s'avère très important, et auquel on ne pense pas forcément au départ, est de rester 2 nuits à certains endroits, quitte à revoir les étapes de son circuit ...

Pour quelles raisons ?

Vous quitterez votre camp le matin pour 5 à 6 heures de route dans la journée avant d'arriver à destination. Vous arriverez vers 15h / 16h à votre prochaine destination. Le temps de vous installer, profiter rapidement de la piscine (de toute manière à 46°C en plein après midi les animaux seront, comme vous, au repos) vous n'avez jamais le temps de visiter le coin ... Et c'est là que vous passez à coté de beaucoup de choses intéressantes !

Nous n'avons pas hésité à rester 2 nuits à Sesriem (ce qui est un minimum), 2 nuits à Swakopmund et 2 nuits à Palmwag : moins de route, plus de balades (à pied), plus de découvertes des paysages, on apprécie vraiment de poser ses valises.

Notre circuit final a été celui-ci :

Contour Circuit

 

Avec nos différentes étapes :

Circuit Namibie-detail

 

Sites et hébergements chaque jour :

Jour

Date

Site

Hébergements

       

1

13-oct.

MARIENTAL

Bagatelle Kalahari

2

14-oct.

SESRIEM

NWR Sesriem

3

15-oct.

SESRIEM

NWR Sesriem

4

16-oct.

SOLITAIRE

Rostock Ritz

5

17-oct.

SWAKOPMUND

Pension Rapmund

6

18-oct.

SWAKOPMUND

Pension Rapmund

7

19-oct.

SPITZKOPPE

Spitzkoppe Camp

8

20-oct.

BRANDBERG

Brandberg White Lady L.

9

21-oct.

PALMWAG

Palmwag Lodge

10

22-oct.

PALMWAG

Palmwag Lodge

11

23-oct.

ETOSHA

NWR Okaukuejo

12

24-oct.

ETOSHA

NWR Halali

13

25-oct.

ETOSHA

NWR Namutoni

14

26-oct.

OTJIWARANGO

Okonjima Main Camp

15

27-oct.

WINDHOEK

Départ

En vert : nos 10 nuits en camping, sous la tente de notre véhicule

Le reste : 4 nuits dans un vrai lit !

Ce circuit a représenté au total 3 600 Km

 

Notre avis sur les 8 camps fréquentés :

Sesriem : le plus bruyant de tous. C'est un peu l'usine, on y campe pour être aux premières loges et filer vers les dunes dés l'ouverture des barrières à 5h30. Mais c'est un camp incontournable car sinon, à l'extérieur, il faut attendre l'ouverture à 6h30, soit 1 heure de plus, ce qui est énorme car c'est le temps pour parcourir les 60 Km qui nous séparent des dunes ...

En conclusion, on va généralement en Namibie pour visiter Sossusvlei, donc l'accès à ce camp est primordial, au détriment du calme et de la tranquilité. Mais ce n'est pas bien grave ... Le camp est très bien équipé par ailleurs et les emplacements sont vastes et bien séparés.

Rostock Ritz: il est situé juste après Solitaire, sur la route entre le désert de Sesriem et Swakopmund. Il n'y a que 4 emplacements avec vue sur la plaine, tranquilité assurée ... Il est à 6 Km du lodge où se trouve une piscine.

Spitzkoppe Camp : notre préféré ... Pas d'emplacements attribués, ils sont nombreux au pied de la montagne de granite Spitzkoppe. On se croirait sur une autre planète. Pas d'électricité, pas d'eau, il faut être autonome, mais quel isolement !

Brandberg White Lady Lodge : celui que nous avons le moins apprécié ... Sûrement parce que nous venions de Spitzkoppe qui était magnifique. Le camp est rudimentaire, il est bien situé pour aller à la rencontre des éléphants du désert et visiter le Brandberg. Mais nous n'avons vu aucun éléphant à cette étape ...

Palmwag Lodge : nous avons beaucoup aimé ce camp car situé dans une région très sauvage. Il est au pied du passage des éléphants, et nous les avons vus à quelques mètres ... Des sentiers permettent de se promener en pleine nature juste à côté, ce qui très agréable, tout en longeant une source d'eau.

Okaukuejo / Halali / Namutoni : ce sont les 3 camps très connus dans le parc d'Etosha. Il est indispensable de les faire tous afin de diversifier ses découvertes, paysages, animaux.

Okaukuejo est le premier, à l'ouest, le plus fréquenté. C'est aussi un peu l'usine, idem Sesriem.

Les 2 autres sont beaucoup moins fréquentés, donc intéressants ...

Le dernier est le plus sauvage. Ancien fort allemand repris par l'Afrique du Sud, c'est celui que nous avons préféré et qui nous a permis de rencontrer le seul léopard de notre circuit, ainsi que 2 lions mâles.

 

Concernant les lodges :

Bagatelle Kalahari et Okonjima : nous les avions réservés pour notre premier et dernier jour. Ils sont magnifiques, rien à dire ... surtout après des nuits en tente !

Concernant Swakopmund : notre TO nous avait proposé Rapmund. Cet hotel est parfait, bien situé, à coté du phare, au calme.

Deux nuits à Swakopmund s'imposent pour se ressourcer et visiter la région, même si nous ne l'avons pas beaucoup appréciée finalement : froid, rafales de vent, de sable, pas de végétation, ... Après un bon repos, nous avions hâte de repartir ...